Le financement

Le financement du projet est évidemment un autre thème majeur, complexe et délicat que nous ne voulons pas traiter à la légère.

Notre projet s'accompagne aussi du développement d'activités économiques qui en plus de se positionner dans notre projet de vie, devra trouver sa place dans le modèle économique comme dans le modèle juridique.

La réflexion quant au financement de notre oasis se structure de plus en plus !!

Nous envisageons plusieurs phases clés dans le projet avec des modalités d'apports et de rétractation bien cadrées selon les niveaux d'engagement des membres du collectif.

Comme pour l'aspect juridique, au cours la phase de lancement, nous nous rapprocherons d’un professionnel de l’accompagnement pour calibrer notre modèle de financement et assurer la pérénnité financière de l'oasis. Nous voulons garantir une oasis viable pour que chacun puisse avoir confiance dans les investissements réalisés et dans les capacités de l'oasis à restituer les apports en cas de départ sans la mettre en danger elle-même.

 

Coût opérationnel

"Le coût opérationnel" du projet est le coût que représente le projet pour le collectif, depuis sa phase d'étude jusqu'à la fin des aménagements, des constructions ou rénovations des bâtiments toutes catégories sur le lieu, afin de permettre au collectif d'y vivre normalement.

Sur ce point, nous estimons que par la nature de notre projet qui vise à la sobriété et à la mutualisation de certains biens, nous visons un coût opérationnel ramené à chaque foyer sensiblement inférieur à ce qu'aurait dépensé un foyer dans un habitat individuel classique pour le même type d'habitation.

Nous avions déjà établi avec l'aide des Colibris début 2019 une estimation très générale du coût opérationnel du projet pour 8 foyers. Nous avons ensuite travailler sur cette première estimation, refait des simulations basées sur différentes hypothèses et sommes parvenus à fixer un coût opérationnel maximal total à ne pas dépasser dans notre projet.

Cette estimation dépend bien évidemment d'hypothèses de départ, il n'est donc pas définitif à ce jour. Dès la phase de lancement dont la finalité est d'avoir choisi un terrain, nous chercherons à affiner cette estimation, notamment par rapport aux coûts d'architecte, de viabilisation, de frais de notaire, de coût au m2, etc. Ensuite, lorsque nous aurons en vue un terrain précis et connaîtrons le coût réel d'acquisition, nous serons en mesure de faire une estimation fine du coût opérationnel en apportant un maximum de précisions sur le coût réel des différents postes.

C'est  au moment de l'achat du terrain que l'engagement des membres devra réellement se faire et il est donc nécessaire de disposer d'une estimation du coût opérationnel très fine, à quelques % prèssur lequel notre colelctif pourra s'engager en toute transparence.

 

Apports

Nous avons fixé les montants et modalités de versement et de restitution de l'apport initial qui sera demandé aux membres en transition d'arrivée.L'apport initial n'est pas fait pour répondre précisément et complètement à une dépense particulière. Il s'agit seulement d'un premier apport que chaque foyer membre en transition d'arrivée doit verser pour assurer une première capacité financière collective, une sorte de garantie pour les éventuels prêteurs, institutions, pour le collectif et les futurs membres, tout en marquant un premier engagement fort dans le projet de la part du foyer.

Il garantit en quelque sorte la solidité financière et la solidité de notre groupe.

Nous avons déterminé un montant d'apport initial suffisamment important pour marquer un véritable engagement du membres en transition d'arrivée par rapport au membre actif, sans toutefois le rendre trop lourd à porter.

Au delà, de l'apport intial, d'autres apports seront nécessaires pour réaliser l'achat du terrain, la viabilisation éventuelle du lieu, la construction ou rénovation des bâtiments... Lorsque l'oasis sera opérationnelle, les apports des nouveaux membres permettront de racheter les parts des membres sortants et de participer aux efforts financiers déjà réalisés par les autres membres, en répartissant de façon égalitaire ces investissements entre tous, anciens et nouveaux membres. En résumé, la totalité des apports des foyers couvrira le coût opérationnel qui aura été défini à la fin de la phase de lancement.

Nous souhaitons enfin favoriser la mixité sociale et le prêt solidaire. Nous envisageons une solidarité entre les membres dans la mesure du possible pour favoriser l'entrée de nouveaux membres qui ne pourraient pas d'emblée apporter la totalité de l'apport initial demandé.

 

Redevance

Nous avons défini les modalités de calcul et de versement de la redevance mensuelle payable par foyer.

La redevance se compose d'une part acquisitive et d'une part locative.

La part acquisitive est la part que l'on verse mensuellement pour créer ou abonder son apport initial dans la société qui a acquis le bien (si ce capital n'est pas déjà constitué). Cette part est récupérable au départ du membre. 

La part locative de la redevance sert à payer les charges récurrentes/régulières liées au lieu et à son utilisation, à faire des achats pour l’entretien du site, à constituer un fond de réserve (provisions pour travaux, en cas de coups durs…). Cette part n'est pas récupérable au départ du membre.

La redevance est due par foyer. Le calcul de la part locative se fait selon différents critères : certaines charges sont réglées par foyer (ex : abonnement), d’autres en fonction de la composition du foyer (ex : consommations), ou d'autres selon la surface habitable du logement (ex : impôt foncier).