Notre collectif au fil du temps...

Au commencement, il y avait...

Avant de se connaître, chacun de nous individuellement avait réfléchi à une façon de vivre plus en adéquation avec ses valeurs et ses aspirations. Nous étions, tous, désireux de rejoindre un collectif avec des valeurs et des projets similaires.

Les premiers au village Tadaïma se sont rencontrés au tout départ Fin 2017 au cours de leurs recherches pour construire un projet d'habitat collectif. Sur le constat d'un projet de vie très proche, nous avons décidé de fusionner nos projets afin de monter notre propre collectif.

Pas de terrain au départ, juste des projets proches, et une large région dans le sud de  la France où nous aimerions nous installer.

Nous nous retrouvons régulièrement pour avancer sur ce que nous pensons être important d'établir avant tout achat et tout engagement et avant aussi d'ouvrir trop largement le groupe, juste le temps d'établir les bases et de pouvoir être solide dans notre approche vis-à-vis de personnes qui souhaiteraient nous rejoindre.

 

 

Ensuite, c'est le début de l'ouverture

Fin d'été 2018, nous mettons notre site en place et réalisons nos documents de présentation. Nous publions aussi une annonce sur le site de la fabrique des colibris pour pouvoir étoffer notre collectf.

Nous avons depuis de nombreux contacts et certains parmi eux se retrouvent aussi dans notre projet et nous rejoignent. Mais d'autres nous quittent : un des deux premiers foyers co-fondateurs du projet part car ils ont besoin d'un terrain rapidement et nous ne sommes pas encore prêt pour faire ce pas. C'est une séparation difficile, mais nous devons accepter ce fait ; c'est normal, c'est la vie d'un collectif et nous souhaitons que cela soit ainsi, qu'il puisse respirer donc vivre !

Et ça ne fait que commencer. Nous savons qu'il faut du temps pour céer un habitat participatif et consolider notre collectif.

A chaque rencontre en présentiel, nous proposons aux contacts qui le souhaitent de venir nous rendre visite sur une petite journée, pour faire connaisssance, observer un de nos ateliers ou y participer, échanger sur nos projets et voir si nous pouvons continuer un bout de chemin - ou plus, ensemble.

 

Puis arrive la période du creux de la vague...

Nous étions assez nombreux dans le collectif l'été 2020, ce qui apportait de la motivation et de la confiance dans la suite du projet. A cette période d'ailleurs, 2 foyers passent membre en transition d'arrivée ce qui marque la confiance et l'envie forte de continuer, et c'est aussi à ce moment que le collectif décide de passer en recherche active d'un terrain (nous avons appelé cette étape "phase de lancement"). Il ya pourtant des tensions ponctuelles qui apparaissent entre certains d'entre nous sur le plan du cadre de confiance, de la gouvernance et de la place des membres fondateurs mais nous arrivons à gérer correctement ces tensions et à reserrer ainsi les liens Humains! 

En avril 2021, patatra ! Des membres en transition d'arrivée présents depuis 2 ans et des membres actifs présentent une vision de l'auto-construction, des engagements et du rapport à l'argent qui s'éloigne de celle de Tadaïma et décident de nous quitter. C'est sans auncun doute un moment difficile pour ceux qui restent car des liens se font... et se défont d'un coup net. Le projet est déstabilisé sur le plan du collectif, et pourtant nous avions bien travaillé sur sa consolidation et la culture du "Nous". Sans pouvoir réussir à trouver un compromis sur les sujets qui divisent, cela nous amène à accepter la scission de notre collectif.

Avec du recul, ces petites tensions étaient sans doute le signe que quelque chose coinçait quelque part et que nous n'avons pas réussi à anticiper collectivement. Ce moment de séparation est celui d'une remise en question, d'une réflexion sur la gouvernance partagée, sur la temporalité qui s'allonge et devient très inconfortable pour les plus anciens : il est temps vraiment de trouver un lieu et d'arrêter de trop "cogiter".

Malgré tout nous tirerons du positif de cette période qui a permis d’éclaircir certains sujets qui visiblement ne l'étaient pas suffisamment. Cela nous permet aussi d'apprendre de nos erreurs et de nos difficultés. Il y a aussi toute cette période de travail intellectuel fait depuis l'été 2020 qu'il faut retranscrire, en décisions, dans nos documents, sur ce site...

"Consolider le collectif" ça n'est pas simple et ça n'est visiblement pas une solution suffisante pour faire l'acquisition du terrain.

Pour l'heure, nous mettons en priorité n°1 la recherche du terrain et espérons pouvoir constituer un collectif qui sera suffisamment fort et soudé, mais nous devons reprendre à zéro ou presque : dur dur.

 

 

Nous avons rédigé cet historique en voulant être transparent, comme pour tout ce que nous avons écrit sur ce site, car nous pensons que cela peut aussi aider d'autres collectifs à s'orienter (cette experience est la nôtre, bien sûr, mais elle peut servir à d'autres). Et si vous voulez avoir plus d'informations vous pouvez aussi nous contacter.

Contactez-nous en utilisant notre formulaire ICI !