Le terrain

Carte de l'utilisation de pesticides en France (Le Monde sept 2019)
Carte de France des grandes zones agricoles
(selon "Le Monde" sept 2019)

A la fois élément clé et sujet motivant dans un projet d'habitat participatif , c'est aussi une source de discussions longues et parfois clivantes. Le choix d'un terrain où installer un projet d'habitat participatif est particulièrement délicat.

Pour faciliter notre approche, nous avons tout d'abord choisi de travailler en amont sur les critères de choix du terrain et la zone géographique qui nous intéresserait. Nous avons aussi décidé de ne pas nous lancer de suite dans l'acquisition d'un terrain mais de privilégier d'abord l'élaboration de notre projet de vie, la consolidation de notre collectif et l'éclaircissement préalable des aspects  financiers et juridiques, importants selon nous.

 

Nos critères de choix d'un terrain

Dans nos ateliers, nous avons fini par établir une grille de critères essentiels à nos yeux, marqueurs d'un "terrain idéal". Tout en sachant que l'idéal est difficie à atteindre (nous restons optimistes :-) ) , nous sélectionerons notre terrain suviant ces critères.

 

 

 

 

 

Nous avons sélectionné plusieurs critères pour choisir un terrain, avec cet ordre d'importance :

1. Environnement sain

- eau

- biodiversité

- ensoleillement

- pluie suffisante

2. Surface

- Surface constructible

- Surface agricole

- surface pour activités économiques

3. Coût

- Quel coût maximum?

- avec ou sans bâtis?

4. Environnement social et économique

- climat social/ voisinage favorables

- réglementation favorable

- bassin d'emploi

- attractivité touristique

5. Typologie du terrain

- Qualité des sols (meuble, non pollué..)

- profondeur roche mère

- orientation sud/ dénivelé terrain favorable

- accessibilité

Nous évitons :

- les sites pollués ( eau, terre, sonore..) -

- la présence de champs proches en intensif non bio

- la présence d'un Bâtiment de France à proximité

- un voisinage trop invasif

- le tout à l’égout si nous sommes obligés de nous y raccorder

-les enclaves dans le terrain

- un terrain avec un passif négatif

- le droit d'usage/ de passage

- les zones inondables

 

Nous chercherons un lieu dans un paysage agréable, un terrain pourvu d'espaces verts et de zones d'ombres, de bois et de pâtures, nous offrant la possibilité de poser des ruches à proximité. Nous aimerions aussi qu'il soit propice à l'installation d'une éolienne.

Nous sommes particulièrement sensibles à un tissu local accueillant, attractif, dynamique socialement et économiquement, proches de services publics de base.

 

 

 

CarteUtilisationPesticideLeMonde.jpg
Intensité du recours à des pesticides cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques à effet
sur l'allaitement, et toxiques ou très toxiques, en nombre moyen de traitement à
l'hectare de surface agricole utile en 2017  (selon "Le Monde" sept 2019)

Notre zone géographique

La zone géographique est sélectionnée en partie en fonction de ces critères (notamment les critères climatologiques, d'ensoleillement, de température, de pluviométrie, de pollution potentielle) mais aussi en fonction de critères personnels aux membres du collectif engagés dans le projet (contraintes professionnelles, familiales, attirances...). Nous avons délimité une zone de recherche par départements.
Ce travail nous a amené à conserver quelques départements où nous ciblerons nos recherches :Présentation-Carte-zone-geographique-option2.png

  • Le Lot,
  • L'Aveyron
  • Le Cantal

Et voici les départements pour lesquels nous avons un intérêt moindre, plus mitigé et variable selon la localisation dans le département. Nous les conservons cependant en deuxième choix :

  • l'Ardèche
  • la Corrèze
  • la Lozère
  • le Puy de Dôme
  • le Gers
  • le Tarn
  • la Haute Loire
  • la Haute Vienne

 

Les autres départements n'ont pas été retenus dans notre zone de recheche.
 

Cette zone n'est pas destinée à être revue avec l'arrivée de nouveaux participants, car nous considérons qu'elle est suffisamment large pour que nous puissions trouver notre site et c'est aussi un sujet qui demande du temps pour trouver une convergence entre tous les membres.

Pour autant, nous avons convenu que ces départements ne constituent qu'une zone de recherche. Cela ne signifie pas que dès que nous y trouverons un terrain, nous signerons. Chaque choix que nous ferons sera traité au cas par cas en fonction des critères de choix d'un terrain que nous avons collectivement établis et après l'avoir visité plusieurs fois. S'il y fait trop chaud, s'il n'y a pas assez de pluviométrie, s'il n'y a pas de point d'eau, s'il existe une source polluante trop proche... nous rejetterons probablement le terrain. Car il est des éléments (dont ceux qui viennent d'être cités) qui nous semblent non négociables et d'autres sur lesquels nous pouvons être plus mesurés.